Impulses moyennées

Discutions générales sur le DSPiy et tout ce qui s'y rattache
Avatar de l’utilisateur
thierryvalk
Administrateur du site
Messages : 2646
Enregistré le : jeu. 9 juil. 2015 20:08
Localisation : Belgique

Impulses moyennées

Messagepar thierryvalk » mar. 13 déc. 2016 19:21

On connait le problème de la mesure pas toujours parfaite. Et si la mesure n'est pas bonne, les corrections deviennent douteuses.

L'idée içi, purement expérimentale est déplacer le micro.
On connait le principe en MMM sur du bruit rose qui sera moyenné. Mais l'on perd l'info de phase.

A la place de travailler en fréquentiel, pourquoi pas en temporel.
Voici 3 mesures consécutives en reculant le micro de quelques centimètre entre les mesures.
On a ainsi 3 impulses qui ont été normalisée au point de vue niveau, et censée calées sur le peak.
De ces 3 impulses, on en calcule la moyenne ce qui nous fait une 4eme impulse.

L'avantage est que le signal direct a peu changé tandis que les distances des diverses réflexions ont changées.
Le bruit de fond aussi devrait sans doute être atténué.

Voici les images du test :
imp.PNG

La courbe Rose est la moyenne des 3 autres impulses.

en SPL :
spl.PNG


Et la phase avec lissage en 1/3 (mesure distance médiane bleu et la moyenne en rose)
phase.PNG


C'est loin d'être parfait, mais fait avec des conditions vraiment pourries dans mon bureau.

Je ne sais pas si cela vaut vraiment la peine et les points à vérifier.
Je suppose que le niveau a toute son importance et pour le moment arrondis au dB en prenant le niveau peak en SPL.
Il faut être certain que les impulse soient bien alignées sur leurs peaks respectifs, pas certain que la fs de 48kHz lors de la mesure soit suffisante.
Peut-être resampler les mesures ?

Avatar de l’utilisateur
alka
Administrateur du site
Messages : 2074
Enregistré le : mer. 15 juil. 2015 15:18
Localisation : 92
Contact :

Re: Impulses moyennées

Messagepar alka » mar. 13 déc. 2016 21:13

Aucune idée pour répondre a tes questions mais suis intéressé de suivre pour mieux comprendre.
Autant je vois bien l'idée de moyenner façon MMM, autant moyenner la phase m'échappe, autant sur le pourquoi que sur le comment.
Si entre deux mesures le micro est déplacé de 17cm, a 50Hz la phase n'aura quasiment pas changé mais a 1kHz elle est inversée et pour les hautes fréquences, elle fait des loopings. Comment moyenner correctement une information dans ces conditions d'extreme variabilité et en tirer du sens ?
ma curiosité est alertée ;)
acheter un DSPiy ? c'est ici

Avatar de l’utilisateur
thierryvalk
Administrateur du site
Messages : 2646
Enregistré le : jeu. 9 juil. 2015 20:08
Localisation : Belgique

Re: Impulses moyennées

Messagepar thierryvalk » mar. 13 déc. 2016 21:55

Le pourquoi, c'est tenter de prendre un max de son direct.
Le comment, c'est en alignent les impulses, ou plus exactement mettre les délais qu'il faut pour justement compenser les différences de distances entre HP et micro.

Si entre mesure 1 et mesure 2 on a déplacé de 17cm et compensé en délai, on ne change rien à la phase pour le son direct. Par contre pour les réflexions, elles tomberons à des moments différents et devraient être atténuées par la moyenne.

Avatar de l’utilisateur
thierryvalk
Administrateur du site
Messages : 2646
Enregistré le : jeu. 9 juil. 2015 20:08
Localisation : Belgique

Re: Impulses moyennées

Messagepar thierryvalk » sam. 17 déc. 2016 15:27



Retourner vers « DSPiy général »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité