Question Ampli pour nouveau en DIY

Discutions générales sur le DSPiy et tout ce qui s'y rattache
Avatar de l’utilisateur
manudrz
Messages : 612
Enregistré le : dim. 25 oct. 2015 17:41
Localisation : 35300 Fougères

Re: Question Ampli pour nouveau en DIY

Messagepar manudrz » ven. 19 janv. 2018 07:21

Ah oui c'est des AOP :hehe:
C'est intéressant combiné avec leurs amplis, en 2 X 2 voies. Pas encore en vente par contre, sur leur ebay il n'y a que leurs 3 premiers amplis. Bon bref hein, ils nous concurrencent là, il te reste combien de DSPiy en "vente" ?

dekron
Messages : 9
Enregistré le : mer. 14 févr. 2018 17:04
Localisation : Cher - Loiret

Re: Question Ampli pour nouveau en DIY

Messagepar dekron » jeu. 15 févr. 2018 09:47

Je rebondis pour quelques questions de précisions sur les alimentations :

1) Les marques évoquées Meanwell connex etc ... vous les conseilliez ? Vous ne semblez pas d'accord sur la seconde :happy1:

2) La norme CE : qu'apporte t'elle concrètement de plus sécurisant sur les alimentations ? Ou trouve t'on l'information ?

3) Quel est concrètement la plus value des gammes d'alim (le prix est pas franchement différent en plus ...) R, RS, RxE (en gros est ce qu'il y en à a éviter pour notre usage en audio). Audiophonics précise la chose suivante :
QR, R : Des alimentations SINGLE ou DUAL avec filtre à résonance classique LLC pour des amplificateurs en classe A/B ou D, les SMPS R se caractérisent par leur rapport qualités prix.

RE : Des alimentations SMPS avec sorties différentiel et multiple voltage à filtre par résonnant comportant un filtre LLC avec filtre EMI faible bruit (avec filtre CLC en sortie faible ripple) pour des amplificateurs haut de gamme en classe A/B ou D/T. Remplace avantageusement des alimentations linéaires classique. (Convient en général pour des amplificateurs TA2022, TDA8920, TDA8950, IRS2092,)

RS : Des alimentations SMPS proche des RE mais à "Single Rail Output" à filtre résonant comportant un filtre LLC avec filtre EMI faible bruit (avec filtre CLC en sortie faible ripple) pour des amplificateurs haut de gamme en classe A/B ou D/T. Remplace avantageusement des alimentations linéaires classiques.

RXE : Le haut de gamme des SMPS 600, 800W et 2000W comportant les filtres résonnant LLC dernières générations (avec filtre CLC en sortie faible ripple) avec transistors FET haut de gamme. Spécialement recommandé pour les amplificateurs en classe D haut de gamme (IRS2092,HYPEX, CXD). Peut aussi convenir pour des amplificateurs en classe A/B classique.


4) Le Single rail Output vs sortie différentielle, la différentielle est plus stable ? Pareil une à privilégier ? Des fois on parle aussi de "half bridge" c'est encore autre chose ?

5) Suite à une question (pour alimenter 3 ou 4 modules stéréo, faut il une grosse alim ou plusieurs petites ou peu importe), thierry m'a évoqué que une c'est possible, plusieurs c'est mieux. Est ce qu'on peut en expliquer davantage l'intérêt ?

6) Pour alimenter dans l'idée entre 3 et 4 modules à base de 3255 (scenario 300W max en pic sur 8 ohm) est ce qu'une puissance de 600W partagés pourrait suffire ? Les alim connex par exemple indiquent de baser sur un CR de 3 pour leur dimensionnement c'est plus pessimiste que vos calculs. Je ne me rends pas bien compte, il y a le fait que les canaux ne sont pas tous sollicités en meme temps de la même intensité, que les tweeters consomment forcement moins que les gros hp, qu'on ne pousse jamais un ampli dans le dernier tiers de sa puissance (ou le dernier sixieme disons, la zone ou le THD monte en flèche, au dela de la puissance à THD 1%).

7) Je suppose que d'essayer de placer quoi que ce soit au dessus ou en dessous (à proximité immédiate) des alim, surtout si c'est de l'analogique, c'est un peu con ? :ghee: Oui parce que si l'on doit utiliser 4 alims, meme petites, cela prends de la place

8) Les alims meanwell sont dans un coffret metallique. Outre prévenir le risque de fausse manip (la main ou l'objet qui touche l'arrivée électrique) on aurait également intéret dans le cas de l'achat d'une carte seule d'en refaire un pour les perturbations EM ?

merci

Avatar de l’utilisateur
thierryvalk
Administrateur du site
Messages : 3000
Enregistré le : jeu. 9 juil. 2015 20:08
Localisation : Belgique

Re: Question Ampli pour nouveau en DIY

Messagepar thierryvalk » jeu. 15 févr. 2018 10:31

Beaucoup de choses... :mrgreen:

Le CE est obligatoire en Europe tout comme la ceinture de sécurité en voiture (sauf pour les très très vielles voitures ).
Le CE, c'est surtout pour un appareil. En DIY on n'est pas tenu d'y arriver mais de faire au mieux sans négligences, donc utiliser une alim non CE qui n'est normalement pas vendue en Europe n'est pas top.
Le CE c'est 2 aspects : la CEM et la sécurité.

le Q/R selon le filtre et autres ... pour moi cela ne me parle pas franchement.
Selon TI, il faut privilégier en audio une alimentation à fréquence de PWM fixe. C'est un peu logique, une fréquence modulée risquant de repasser dans le spectre audio.
Mais voila, c'est une info pas vraiment claire dans les fiches techniques.

Pour un ampli comme les TPA, c'est du single Rail et c'est une bonne chose.
"Half bridge" = demi pont, je ne vois pas trop le rapport avec les alims, c'est plus au niveau des ampli. Un demi pont demande une alimentation symétrique (ou capa en sortie d'ampli) tandis qu'un pont complet (soit 2 demi = ampli bridgé) demande un seul rail d'alim.

Une ou plusieurs alims, c'est au cas par cas et discutable, disons que plusieurs alim simplifie le câblage en limitant les problèmes de boucles si chaque alim est isolée des autres. Le 0V ne sera alors commun qu'au niveau de la source et l'on ne risque pas d'avoir la consommation d'un ampli qui repasse par le câble signal d'un autre.

Disposition d'une alim dans la boite, il faut essayer de bien séparer tout ce qui est 230V, question sécurité d'une part, c'est plus propre et moins de soucis d'interférences.
Un boitier conducteur en plus pour l'alim, c'est pas un mal mais pas vraiment obligatoire.
Attention que les Meanwell en boite ne protègent en rien d'un choc électrique, il faut au minimum acheter, souvent à part, un couvercle qui vient se clipser sur le bornier.
Mais même avec cette protection, l'alim doit être dans un autre boitier dont les orifices ne permettent pas de toucher le bornier avec le 230V.

dekron
Messages : 9
Enregistré le : mer. 14 févr. 2018 17:04
Localisation : Cher - Loiret

Re: Question Ampli pour nouveau en DIY

Messagepar dekron » jeu. 18 avr. 2019 17:26

Bonjour à tous, bonjour thierry,

Je relance un peu mes questions d'alimentation, j'ai désormais acheté 3 modules 3255 de chez 3e audio. J'ai vraiment échoué à trouver une quelconque méthode de calcul pour savoir quelle est l'alimentation (en W, V et A) adaptée à ces modules.
Tu as confirmé "sigle rail" plus haut, c'est noté.

Sur la doc technique de la puce tpa3255 et du pcb d'évaluation ils conseillent les tensions minimales et maximale suivantes
MIN TYP MAX
PVDD Half-bridgesupply DC supplyvoltage, RL= 4Ω 18 51 53.5
DC supplyvoltage, RL≥6Ω 18 53.5 56.5

pas de précision sur l'intensité minimale maximale --> on s'en moque on traite cela au travers de la puissance ?
Entre 18 et 25V il y a un monde. Faut mieux du 48V pour etre tranquille et passer les seuils ou bien une tension plus faible pour avoir plus de courant disponible ?? Je demande car j'ai en tête que la faiblesse de certaines alimentations est la moindre capacité à assurer la demande de courant de la charge.

Les modules indiquent 260w à 1%thd en 4ohm et 150w en 8ohm. J'utiliserais un module pour les tweeter 4ohm, puis les autres pour deux paires de woofer 8 ohm en amplification active. Nominal power RMS annoncé de 80W par woofer, 60W pour les tweeters.

A partir de là, comment je détermine l'alimentation adaptée à fournir mes trois cartes ? Sur diyaudio il avait été fait ce calcul empirique de prendre 1/8e de la puissance 1%thd annoncée (divisé par 0.85 pour tenir compte de l'efficience de l'alim) pour avoir la puissance moyenne consommée par canal, puis de sommer les canaux. Ensuite prendre de la marge pour permettre de la dynamique.

Plus haut dans ce sujet tu as précisé également surtout pas de softstart j'aimerais savoir pourquoi ? C'est déjà intégré dans la carte ou nuisible ? Certaines personnes semblent se plaindre de plocs à l'allumage ou à l'extinction (je ne sais pas quel module à base de tpa325* ils utilisent).

Merci

Avatar de l’utilisateur
thierryvalk
Administrateur du site
Messages : 3000
Enregistré le : jeu. 9 juil. 2015 20:08
Localisation : Belgique

Re: Question Ampli pour nouveau en DIY

Messagepar thierryvalk » jeu. 18 avr. 2019 18:16

Plus d'un an tout de même. :mrgreen:

Courant max: I=U/R
donc pour 51V sur 4 ohm 12.75A.
Mais c'est dans le cas ou tu va au max de la puissance (saturation), il faut savoir qu'une alimentation peut pour un court instant donner plus que son courant nominal.

Car la puissance étant P=U*I cela te ferais plus de 650W.

48V, c'est bien vu que standard et vu qu'en général les alim ont un petit réglage de la tension de sortie tu pourrais aller à 50V si nécessaire.
Je dirais qu'il faut surtout et avant tout, voir la tension des capas utilisées et appliquer un coefficient de sécurité; de mémoire TI préconise 1.5

Il faudra peut-être tabler sur 36V pour éviter d'exploser l'ampli.
Ce qui limite la puissance bien évidemment mais il ne sert à rien d'avoir plein de réserve de puissance si ce n'est pas utile.

Vu que tes woofer sont annoncés pour 80W, je pense que tabler sur une puissance de 120W est largement suffisant.
Après, faut voir le rendement et utilisation, il y a une page de calcul pour cela sur le site d'Alkasar... et toute la théorie très intéressante qui va avec.
C'est bien de jouer un peu avec, ca donne une idée du problème.

Softstar, une bonne alim va gérer cela comme une grande.
Ploc, c'est un autre problème.

Sur ma carte aucun ploc à l'allumage, mais j'en ais un à l'extinction, toute à la fin que l'alim se décharge. Rien de bien méchant, l'ampli me dit juste qu'il est bien Off. :)
Pour contrer cela, c'est une tempo couplée à une protection DC qui s'en occupe.

Un relai sera entre l'ampli et le HP.
A l'allumage, le relai colle avec un retard.
A l'extinction, le relai va couper plus rapidement que la décharge de l'alim.
Et si l'ampli claque, le relai va couper.

dekron
Messages : 9
Enregistré le : mer. 14 févr. 2018 17:04
Localisation : Cher - Loiret

Re: Question Ampli pour nouveau en DIY

Messagepar dekron » sam. 20 avr. 2019 09:08

Oui les projets s'étalent ... mais jamais ne s'arrêtent !

A puissance équivalente pour alimenter 3 ampli (loi de mailles) il faut mieux privilégier le courant sur la tension (donc un voltage plus faible) ? Ou bien chacun des trois ampli sollicitera moins de jus qu'en passif donc ça compense ?
Le site d'alkasar je l'ai consulté il est bien fait mais c'est plus en amont pour choisir un ampli en fonction du niveau sonore et de réserve de dynamique souhaité. Dans mon cas l'ampli est déjà choisi c'est l'alim sur laquelle j'ai des questions et ce site n'y réponds pas directement.

Est ce que le circuit TI est censé fonctionner aussi bien à 24 36 ou 48v ???? Pourquoi cet écart important entre mini et maxi toléré ?

Les woofer son annoncés pour 80w mais il faudra que j'adapte le filtrage actif car sans pente selon les fréquences en enceinte à évent il y a une zone vers les 50hz ou si je dépasse les 36w je dépasse le xmax.
Par conséquent, le 120w que tu proposes c'est par woofer, par ampli, ou en tout ? Mon alim je la prends donc de 120w, 120*3w ou 120*6 w ?? :D

Avatar de l’utilisateur
thierryvalk
Administrateur du site
Messages : 3000
Enregistré le : jeu. 9 juil. 2015 20:08
Localisation : Belgique

Re: Question Ampli pour nouveau en DIY

Messagepar thierryvalk » sam. 20 avr. 2019 11:10

La tension est le premier facteur qui détermine la puissance de sortie possible.
Voici le graphique extrait de la datasheet :
tpapower.PNG

http://www.ti.com/lit/ds/symlink/tpa3255.pdf

Ton woofer est en 8 ohm, on voit donc que pour 120W il faut environ 43V.
C'est tout théorique vu que l'impédance du woofer n'est pas forcément constante avec la fréquence.

Et bien évidemment, il faudra que l'alimentation puisse fournir le courant nécessaire.
Les tweeter demanderons sans doute bien moins de puissance.
On pourrait faire un calcul assez grossier : 4 woofer à 120W + 2 tweeter à 60W cela ferait 600W en sortie d'ampli, en rajoutant un rendement de 0.85 on arrive à 700W.

C'est gros, et sans doute trop gros d'où l'idée de voir ce que l'alim peut donner comme courant en surcharge. Car cette puissance ne sera nécessaire que très peu de temps.
C'est pour cela que certaines alims sont développées spécialement pour ce genre d'application.


Retourner vers « DSPiy général »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 13 invités